L’ERGONOMIE : FORMATION ET SENSIBILISATION

Au sein d’Ergo Motri Santé nous avons 3 formateurs PRAP IBC (Prévention des Risques liés à l’Activité Physique – Industrie Bâtiment Commerces) certifiés par le réseau Assurance maladie risques professionnels / INRS. Dans ce cadre nous pouvons vous accompagner dans le déploiement d’actions de formations de vos salariés. Cette formation, d’une durée de 14 heures intègre de la théorie et de la pratique pour rendre les salariés autonomes face aux risques liés à l’activité physique. En savoir plus sur le PRAP ?

Nous intervenons aussi en tant que co-formateur CHSCT (formation tenue par 3 intervenants habilités par la DIRECCTE). Cette formation, d’une durée de 3 ou 5 jours selon la taille de votre structure, permet au CHSCT d’être formé et outillé pour mettre en place (ou continuer) une démarche de prise en compte de l’hygiène, de la sécurité, et des conditions de travail. En savoir plus sur le CHSCT ?

Enfin, et parce qu’une politique de Santé et Sécurité au Travail ne s’instaure pas seule, nous intervenons aussi sur certains modules au CNAM auprès de futurs managers. Cette action menée auprès des futurs « gérants d’humains » permet de les sensibiliser au plus tôt à la notion de santé au travail et de bien-être des salariés.

Des formateurs certifiés et habilités

Des contenus intégrant du sur-mesure

Des outils pédagogiques et ludiques

Le saviez-vous ?

À l’origine, dans les années 1960, l’INS (ex INRS) avait créé le programme des « moniteurs de manutention manuelle » et c’est une dizaine d’année plus tard que « l’animateur en gestes et postures de sécurité dans le travail » apparait… Le fameux « gestes et postures » que beaucoup connaissent ! L’intitulé PRAP est apparu en 2001 avec un déploiement du programme de formation en 2009. Cette évolution recentre la formation sur la compréhension de l’environnement de travail en intégrant les travailleurs, les chefs d’entreprises et l’encadrement à la démarche PRAP.

Le saviez-vous ?

Les choses évoluent, et les missions confiées aux CHSCT, seront maintenant l’affaire du Comité Social Economique (CSE) ou de la commission Santé sécurité et conditions de travail. « La mise en place de ces nouvelles instances va se faire progressivement, pour aboutir à une mise en place généralisée au 1er janvier 2020. Toutefois, à compter du 1er janvier 2018, les entreprises d’au moins 11 salariés doivent mettre en place un CSE. » (source : inrs ; ordonnance n° 2017- 1386).

Nos ergonomes interviennent pour :

  • -Le handicap
  • -Les risques du travail sur écran
  • -Les contraintes physiques et astreintes physiologiques au travail

 

Sur un format souvent plus court, et sur des budgets qui ne sont pas liés aux OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agrées), nous intervenons pour sensibiliser les travailleurs ces thématiques.

 

Vous souhaitez découvrir un cas concret de nos interventions ?

Exemples

Trouvons ensemble la solution qui vous correspond